13/05/2013

La Turquie

 

Media.6.jpg

 







Olu.177.jpg

 


 

 

Turkey.jpg                                      




La Turquie,

 

Double attaque de samedi dernier une ville de Reyhanli  de 60.000 habitants en Turquie où vivent de nombreux réfugiés le syriens.

 

Le bilan des victimes de l'attaque du nombre record de 47 morts et 157 blessés, sont des chiffres officiels mais, "la Syrie n'a pas commis et ne commettra jamais un tel acte, non pas parce que nous n'en sommes pas capables, mais parce que nos valeurs ne nous le permettent pas", a déclaré le ministre syrien de l'Information, Omrane al-Zohbi,  il y a aussi des réclamations d'un autre cadre informel,  177 morts et 157 blessés.

 

Le gouvernement turc affirme que faire cette attaque par les partisans du régime syrien, mais le régime syrien nie toute responsabilité dans l'attentat de Reyhanli.

 

Damas dément toute implication dans l'attaque qui a fait 47 victimes dans la ville turque de Reyhanli, non loin de la frontière syrienne. Mais, pour Ankara, le régime de Bachar Al-Assad tente d'entraîner la Turquie dans un "scénario catastrophe".

 

Qui est responsable du double attentat qui a fait 47 morts, samedi, dans la ville turque de Reyhanli, près de la frontière syrienne ? Pointé du doigt par Ankara, le régime de Damas nie, ce dimanche, toute implication.

 

Un journaliste est arrêté par la justice de turque pour ne respecter pas omis de conformer à l'interdiction de la presse et il est écrite que les nombres des morts est 177 et les nombres des blessés 157.

 

Les organisations du parti communiste de Turquie du TKP, on organiser les certaines dans les villes aux rassemblements, pour faire le proteste de guerre en contre la Syrie, leurs slogans est le premier ministre turque et ministre des affaires étrangères turque de démissionner, non à la guerre de contre notre voisine de la Syrie.

 

Résumés de la presse turque

Les commentaires sont fermés.